La dette de sommeil


Euh… c’est quoi ça ?


C’est en fait un manque de sommeil accumulé.


Comment savoir si mon enfant est concerné ?


Le tableau de la dette de sommeil est caractéristique. Votre enfant,

  • Se réveille systématiquement en pleurs

  • Fait de courtes siestes (moins de 30-45’)

  • Est irritable

  • S’endort très difficilement, le coucher est interminable

  • Se réveille plus souvent la nuit et ses périodes d’éveil nocturne sont longues

  • Se réveille très tôt le matin (avant 6h du matin)


Si votre enfant est concerné par au moins 5 de ces affirmations, il présente une dette de sommeil qu’il va falloir rattraper.


Attention, il ne faut pas confondre 2-3 jours de sommeil perturbé avec la vraie dette de sommeil. Tout comme nous, adultes, avons des jours où l’on dort moins et moins bien que d’autres, il est possible que votre enfant soit confronté aux mêmes problématiques.


Mieux vaut prévenir que guérir


En général, la dette de sommeil apparaît dans la première année de vie de l’enfant. Pour la prévenir, il est recommandé de faire dormir votre enfant un maximum durant ses premiers mois, notamment durant le quatrième trimestre de grossesse, soit 0-3 mois. Durant cette période, il faut à tout prix favoriser le sommeil de bébé, peu importe l’endroit, peu importe le moment de la journée et peu importe la durée de sa sieste. C’est également la raison pour laquelle nous vous recommandons de ne pas réveiller un bébé qui dort (sauf impératif médical, bien entendu) et de le laisser se réveiller là où il s’est endormi. NON, il ne prendra pas de « mauvaise » habitude, car de toute façon il n’y pas de mauvaise habitude, c’est juste une habitude. Et vous savez quoi ? les habitudes, ça se modifie :-)


OK, c’est bien sympa tout ça, mais comment on en sort de la dette de sommeil ?


Il y a en réalité une seule chose à faire, faites DORMIR votre enfant. Ce n’est pas le moment de vous demander si ce que vous faites va créer de mauvaises habitudes ! Votre objectif principal est que votre enfant retrouve un sommeil de quantité et de qualité suffisantes. La seule chose à laquelle vous devez veiller pendant ce processus, c’est de laisser votre enfant se réveiller DE LUI-MÊME, exactement là où il s’est endormi (je sais, je sais, je me répète)

Il dort en voiture, ROU-LEZ ! Il s’est endormi dans vos bras, profitez-en pour vous poser (en le gardant dans vos bras) le temps de sa sieste, le ménage attendra. Il dort dans sa poussette, on l’y laisse.


Il ne sert à rien d’entreprendre une modification des habitudes de sommeil de votre enfant à ce moment-là car il est tout simplement trop fatigué pour apprendre quoi que ce soit de nouveau. Une chose à la fois :-)


En général il faut à peu près 2 semaines pour qu’un enfant rattrape sa dette de sommeil, les premiers jours vont être un peu difficile mais cela va aller en s’améliorant. Rappelez-vous, le sommeil appelle le sommeil !


Vous saurez que vous êtes sur la bonne voie ou que vous en êtes sortis lorsque les choses redeviendront « faciles », le coucher ne prend plus 14325 heures, votre enfant ne se réveille plus avant 6h du matin, il fait des siestes plus longues, il est de meilleure humeur.


Si vous avez des questions, ou que vous souhaitez vous faire accompagner, n’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.


#dettedesommeil #manquedesommeil #manquedesommeilaccumulé #dodoetcie









71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout